Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'actu du marché > La contrefaçon et les marques du textile

La contrefaçon et les marques du textile

Le 05 avril 2016

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : L'actu du marché

La contrefaçon et les marques du textile

Les marques Louis VUITTON, GUCCI, LACOSTE, CHANEL et bien d’autres encore ont un point commun, la contrefaçon. Ces marques sont faites d’histoire et d’un savoir-faire unique. Elles donnent une valeur, une image à la personne qui porte leurs produits, et certains l’ont bien compris. Ces personnes là sont les contrebandiers.

Les contrefacteurs ne sont en aucun cas soucieux des conséquences de la mise sur le marché de produits contrefaits. Dans le secteur textile, la contrefaçon fait perdre 518 000 emplois et 43.3 milliards d’euros à l’Europe (source : Office pour l'harmonisation dans le marché intérieur. Publication d’étude : 21 juillet 2015).

Moncler s'équipe en puce électronique

Pour lutter contre cela, certaines marques comme Moncler ont pris la décision de s’équiper afin de protéger leurs produits. Moncler, marque d’origine française, s’est dotée récemment d’une puce électronique pour confirmer l’authenticité du produit grâce à une application mobile. Ceci vient après le système de numérotation sur l’étiquette du produit.

Dans un contexte où la contrefaçon ne cesse d’augmenter, les technologies mises en place et autres dispositifs doivent continuer d’évoluer. Nous ne pourrons endiguer efficacement la fabrication de faux sans une prise de conscience par les marques des effets néfastes de la contrefaçon, et sans recherche et développement de la part des entreprises.

Pour rester informé des nouveaux moyens technologiques, abonnez-vous à notre newsletter mensuelle.