Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les microparticules servent l'anti-contrefaçon

Les microparticules servent l'anti-contrefaçon

Le 16 septembre 2016
Les microparticules servent l'anti-contrefaçon

Des scientifiques spécialistes des matériaux aux Etats-Unis ont développé une nouvelle façon de disposer les microparticules qui pourrait être utilisée pour l’anti-contrefaçon.

En  effet, les scientifiques expliquent que les réseaux de microparticules à grande échelle ont «  une capacité d’encodage inégalée et des capacités de décodage rapides qui les rendent très intéressantes pour de multiples applications »

Comment ça fonctionne ?

Les microparticules sont guidées  et poussées dans des micro-puits. Ce qui permet d’éviter les limitations (adaptabilité, précision, spécificité et polyvalence) que peuvent avoir d’autres approches.

Pour l’anti-contrefaçon, ce procédé peut être utilisé dans des étiquettes secrètes ne pouvant être lues et vues uniquement par exposition à un scanner proche infrarouge.

Source