Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'authentification biométrique permet de lutter contre la fraude en Afrique

L'authentification biométrique permet de lutter contre la fraude en Afrique

En Ouganda les élections se rapprochant, la Commision électorale a mis en place un nouveau système d'identification biométrique des électeurs.

Ce système regroupe à la fois les données identitaires du citoyen et les caractéristiques du corps humain, notamment l'empreinte digitale.

Les inscriptions devront se faire deux semaines avant les élections. Lors du jour de vote, les citoyens devront mettre leur doigt sur une machine de Smarmatic. Pour renforcer le dispositif anti-fraude,  chaque appareil contient les informations des personnes inscrites dans la circonscription et par conséquent, ne peuvent voter ailleurs.

La fraude de toute sorte est malheureusement monnaie courante dans le monde entier et bien souvent lorsqu'il s'agit de politique. GEN'ÉTIQ a déjà pu collaborer avec des pays d'Afrique subsaharienne, pour fournir des étiquettes anti-fraude lors d'élection présidentielle.
Converse contre Super U pour contrefaçons Les ravages de la contrefaçon en Côte d’Ivoire.